COMPRENDRE

 Dépendance Affective : 10 Clés Pour l’Identifier

Morgane, Kame Kairu

07 Avril 2020

La dépendance affective est souvent confondue avec l’amour. Elle peut se manifester dans tous types de relations, mais elle est particulièrement visible dans la relation de couple. Je te propose quelques pistes pour t’aider à identifier si ta relation est saine, ou si tu tends vers la dépendance affective.

10 Signes de Dépendance Affective

Si tu es dans une relation de dépendance affective (et si tu es honnête avec toi-même) tu te reconnaitras dans plusieurs des signes ci-dessous. L’inverse n’est pas pour autant vrai à tous les coups. Te reconnaître dans quelques-uns de ces signes ne veut pas dire que tu es forcément dans la dépendance affective.

#1 Tu restes dans une relation qui au fond ne te satisfait pas. Tu te justifies en te disant que ça passera ; que ça ira mieux avec le temps ; qu’aucun couple n’est parfait.

#2 Tu utilises des phrases concernant ton partenaire telles que : « tu es ma vie » , « sans toi je ne suis rien », « qu’est-ce que je ferais sans toi », « tu es ma moitié »

#3 Tu laisses ton partenaire enfreindre tes limites

#4 Tu te mets de côté, tu vas à l’encontre de tes valeurs, de tes envies afin de ne pas créer de conflits

#5 Tu évites de t’exprimer, tu prends sur toi pour ne pas fâcher ton partenaire

#6 Tu cherches la valorisation et l’approbation de ton partenaire : tu as besoin qu’il voit ce que tu as réalisé, te félicite, te complimente, te donne son avis sur ton physique, ton allure

#7 Tu fais passer ton partenaire avant toi, tu fais tes choix en fonction de lui

#8 Tu vis mal le fait que ton partenaire te dise « non », ne t’apporte pas l’attention ou l’affection dont tu as besoin

#9 Tu as besoin d’un message avant de dormir si tu n’es pas avec ton partenaire

#10 Tu t’es séparée puis remise avec ton partenaire, une ou plusieurs fois

Envie d’une vie plus alignée ?

Commence en téléchargeant

A quoi ressemble une relation saine

Une relation de dépendance affective n’est pas une relation saine. Je vais te proposer quelques indicateurs pour que tu y vois plus clair. Dans une relation saine :

 – tu es pleinement toi. Tu ne te perds pas, ne t’abandonnes pas, ne te trahies pas au profit de ton partenaire. (Pour travailler ce point, je te conseille de lire mon article Comment être soi dans le couple)

– ton amour pour ton partenaire ne change pas d’un jour à l’autre, ou en fonction des événements

– tu ne donnes pas sans fin à ton partenaire

– tu n’attends pas que ton partenaire réponde à ton manque affectif

– il est normal d’avoir des jours meilleurs que d’autres, mais tu ne vis pas une suite constante de hauts et de bas dans ta relation. (Si tu veux mieux communiquer avec ton partenaire et limiter les disputes, lis mon article ici)

une relation saine peut paraitre ennuyeuse, « sans passion »,  car celle-ci est souvent confondue avec le chaos et les problèmes de fonctionnement du couple

– il y a une confiance mutuelle, chacun peut compter sur l’autre, sans qu’aucun ne se fonde dans l’autre

– il y a un équilibre entre les temps ensemble et les moments séparés.

– tu respectes les limites de ton partenaire et tu es respectée dans les tiennes

– vous encouragez chacun l’autre partenaire à être pleinement lui

– tu ne cherches pas à réparer, guérir ou sauver ton partenaire. Tu as compris que ton rôle est simplement de l’aimer.

Si tu t’es reconnue dans les signes de dépendance affective, et que tu vois que ta relation n’a pas les bases d’une relation saine, alors tu peux te questionner sur ton couple. Cependant, pas besoin de dramatiser. Cela met seulement en lumière un aspect de ta vie sur lequel, si tu le souhaites, tu peux travailler. Ça peut te permettre également de prendre un peu de recul quant aux tensions dans ton couple, mieux les comprendre, et voir que ce que tu reproches à ton partenaire a à voir avec toi. Il faut être deux pour former un couple, et il ne se passe rien dans ton couple que tu n’autorises.

Envie d’une vie plus alignée ?

Commence en téléchargeant

Pour aimer l’autre, il faut d’abord s’aimer pleinement soi. Une fois que tu t’acceptes, que tu cesses de te juger, tu cesses de projeter tes peurs sur l’autre, et tu peux alors l’accueillir tel qu’il est, sans vouloir le changer.

Allez hop, un petit cadeau de bienvenue !

 

Fais le point sur ta situation avec mon outil gratuit : détermine où tu en es et où tu souhaites aller. Tu verras alors si tu as besoin de changements dans ta vie, et lesquels.

 

Pour le recevoir, il te suffit de t’inscrire à la newsletter. 

 

Félicitations ! Tu es désormais inscrit(e) à la newsletter de Kame Kairu !

M