MES PETITES ASTUCES

Te Libérer de la Frustration En 3 Étapes

Morgane, Kame Kairu

25 Février 2020

Tu connais cette sensation, quand tu restes sur ta faim, que tu te sens privée de quelque chose, que tu n’as pas ce que tu veux ? C’est la frustration. Certes ce n’est pas agréable, mais ce n’est pas un problème, sauf lorsque cela dure (des heures, des jours…). Je te propose donc 3 étapes simples non seulement pour te défaire de cette émotion mais aussi pour en tirer parti.

#1 – Accueille ta Frustration

Comme pour toute autre émotion, il est important de ne pas la taire. On croit à tort que masquer une émotion c’est la faire disparaître. Il n’y a rien de plus faux : tout ce qui ne s’exprime pas s’imprime. La première étape pour ne pas enkyster notre frustration, c’est donc de la reconnaître.  Mets un mot sur ce que tu ressens. Que ce soit juste pour toi, ou en le partageant à une autre personne : « je me sens frustrée », « cette situation est frustrante pour moi », « ça ne s’est pas du tout passé comme prévu, quelle frustration ! ». Tu as le droit d’être frustrée, ce n’est pas grave. L’émotion est là, tu en prends en note. Cependant, le danger est de se laisser envahir par l’émotion. Vivre des émotions est normal, cela fait partie de notre expérience en tant qu’humain. Cela devient problématique quand tu leur laisses le contrôle de ta vie. Cela peut durer de quelques heures à plusieurs jours selon le motif et l’intensité de l’émotion.

Pour garder le contrôle, une fois que tu as reconnue l’émotion, accepte-là. Ne culpabilise pas de ressentir de la frustration, n’ait pas peur d’elle. Respire profondément, consciemment pour te recentrer. Reviens ensuite mentalement à l’événement déclencheur. Prends conscience des pensées générées par l’événement, et des émotions générées par tes pensées. Ce n’est pas l’événement qui a crée la frustration. Ce sont tes pensées. Tu es donc seule responsable de ta frustration, et tu peux choisir de lâcher prise.

Envie d’une vie plus alignée ?

Évalue ta situation en téléchargeant

#2 – Écris ta Frustration

Il se peut que la première étape ne soit pas suffisante pour lâcher prise. Il est alors intéressant de noter dans ton journal ce qu’il t’est arrivé : décris l’événement et l’enchainement de pensées qui a suivi, et les émotions que ça a déclenché. La frustration, mais aussi les éventuelles émotions qui l’accompagnent, ainsi que les manifestions physiques ou psychologiques. Tu peux par exemple te disputer avec la personne si tu la rends responsable de ta frustration, ou tu peux rester des heures à ruminer ce qui s’est passé. Le noter permet de prendre de la distance par rapport aux pensées et aux émotions, et aussi de couper court à la rumination. Tu déposes ce qui occupe ton esprit pour ne plus l’avoir dans la tête, ne plus le raconter encore et encore à ton conjoint, tes amis. Tu t’en détaches. C’est quelque chose qui s’est passé à un moment donné, qui a eu un impact sur toi : très bien, tu en prends conscience, tu le notes, tu le laisses.

(Pour en savoir davantage, lis mon article dédié au journaling)

#3 – Apprends de ta Frustration

La frustration n’est pas négative. En fait, c’est même un indicateur précieux puisqu’elle te montre ce qui est important pour toi. Certaines choses peuvent paraître anodines. Pourtant, elles ne le sont pas tant que ça si tu es frustrée quand tu ne réussis pas à les avoir. En observant ce qui te frustre, tu peux te demander : pourquoi c’et important pour moi ? Qu’est-ce qui se joue ici ? Qu’est-ce que ça veut dire ? Car les choses sont rarement accessibles au premier coup d’œil. Il faut creuser. Tu peux également te demander qu’est-ce que tu peux faire pour que la prochaine fois tes priorités soient respectées, tes besoins soient satisfaits.

Tu l’auras compris, face à tes émotions, tu as deux choix. Celui d’être leur marionnette, ou bien d’être actrice et de les utiliser à ton avantage. Les émotions ne sont as une contrainte, elles ne sont pas négative, il n’y a pas de raison de les éviter ou de les craindre. A force de travailler à te détacher de ta frustration, tu constateras qu’il te sera de plus en plus facile de la laisser aller.

Envie d’une vie plus alignée ?

Évalue ta situation en téléchargeant

J’ai noté que ma sensibilité à la frustration varie en fonction de mon cycle. Si tu y prêtes attention, tu verras que peut-être toi aussi tu as une période où tu es plus facilement frustrée. C’est tout à fait normal : les différentes phases de notre cycle s’accompagnent de divers changements, notamment émotionnels.

Allez hop, un petit cadeau de bienvenue !

 

Fais le point sur ta situation avec mon outil gratuit : détermine où tu en es et où tu souhaites aller. Tu verras alors si tu as besoin de changements dans ta vie, et lesquels.

 

Pour le recevoir, il te suffit de t’inscrire à la newsletter. 

 

Félicitations ! Tu es désormais inscrit(e) à la newsletter de Kame Kairu !

M