LIFESTYLE

Journaling : Comment Clarifier ton Esprit

Morgane, Kame Kairu

18 Février 2020

Le journaling est une technique d’écriture qui consiste à tenir un journal. La fréquence et le contenu dépendent de ce que tu recherches avec cette pratique. Je te présente ici ma pratique dont le but est de clarifier mon esprit pour me permettre de vivre alignée avec moi-même.

J’ai essayé plusieurs fois de me mettre au journaling, mais ça ne durait jamais… Jusqu’à ce que je m’approprie enfin la technique. J’ai toujours été convaincue de son utilité mais je n’arrivais pas à m’y mettre. Le changement a opéré lorsque je me suis détachée du « faire parce que c’est utile » et  que je me suis mise à l’utiliser comme un outil. Et bien que l’idéal soit d’avoir une pratique quotidienne du journaling, il y a des jours où je ne note rien, et c’est ok. Je ne culpabilise pas d’avoir « loupé un jour ». De la même manière, il y a des jours où je vais y écrire plusieurs fois, parce que j’en aurais ressenti le besoin. Le but c’est que ça me m’aide et non que ça me freine. Je vais donc te partager ce qui marche pour moi.

1- Définir le type de contenu

Le contenu est fonction du but que tu recherches. Pour ma part, voici comment je m’organise. Pour ma pratique quotidienne, je fonctionne selon 3 parties : « fiertés », « pensées » et « questions ». Je liste en effet 5 de mes fiertés, afin de toujours me positionner comme actrice de ma vie et de mes succès, afin de développer mon empowerment. Une autre possibilité (et il y en a plein d’autres) est de lister des gratitudes afin de développer ta capacité à voir le positif, à apprécier la vie et à prendre conscience de ton abondance. Ensuite, je note tout ce qui me passe par la tête spontanément, ou ce qui me dérange, me trotte dans la tête, me questionne. Enfin, je pose une ou des questions positives et utiles. Le but est d’utiliser intentionnellement le fonctionnement du cerveau qui cherche toujours à répondre aux questions. Ainsi, au lieu de laisser ton cerveau répondre à la question non intentionnelle « pourquoi ça ne marche jamais pour moi » (qui t’amène dans le mur, puisque ton cerveau trouvera toutes les preuves pour appuyer ce postulat) tu peux demander « que puis-je faire aujourd’hui pour me rapprocher de mon objectif ? », « comment faire pour que ça fonctionne mieux ? »,… Enfin, en fin de semaine, j’ai une rubrique « bilan », qui me permet de faire un état des lieux concis de ma semaine.

Envie d’une vie plus alignée ?

Évalue ta situation en téléchargeant

2- Utiliser le journaling intentionnellement

Le journaling est un formidable outil pour le cerveau, et il est d’autant plus bénéfique s’il est utilisé quotidiennement. Je te conseille donc de définir un temps quotidien dédié. Là encore, c’est fonction du but et de tes préférences. Le matin pour clarifier tes idées pour la journée, en dernière activité de ta journée de travail afin de te vider la tête avant de passer au perso, au coucher pour clôturer ta journée. Peu importe, tant que ça a du sens pour toi. Ce créneau va forger la base régulière de ta pratique, avec les catégories définies précédemment.

Cependant, ça ne s’arrête pas là. Il est particulièrement intéressant de recourir à ton journal lorsque c’est nécessaire. Quand tu constates que quelque chose te tracasse, te trotte dans la tête, te met de mauvaise humeur, écris-le. Lorsque tu as des doutes, que tu te sens bloquée, que tu ne vois pas dans quelle direction continuer, prends ton journal. C’est ce point-là exactement qui pour moi fait la différence entre « tenir un journal parce que c’est bien » et « utiliser le journaling comme un outil puissant de développement ».

3- Le journaling comme observation de ta vie interne

La pratique du journaling te permet de mettre des mots sur ce qui se passe dans ta tête et dans ton corps. Cela te permet de prendre du recul et d’acquérir plus d’objectivité. Tu deviens une spectatrice de ce qui se passe à l’intérieur de toi. Le flot de tes pensées qui s’emballent ralenti. Tu te recentres en toi. Tu peux voir ce qui jusqu’alors t’était inaccessible, dissimulé par le brouhaha de ton Ego et des autres. Tout cela t’amène à une meilleure connaissance de toi, de tes fonctionnements, de tes besoins, de tes croyances, de tes peurs,… Tu peux ensuite décider de travailler certains points, ou simplement en avoir conscience pour ne plus les laisser te diriger.

J’utilise le journaling autant pour ma vie personnelle que professionnelle. Je n’ai qu’un seul journal car ces deux aspects de ma vie sont inextricablement connectés. J’assume désormais totalement ce que j’écris : il y a des joies, des choses insignifiantes, des agacements. Tout à son utilité. Honnêtement, au début, je ne me sentais pas à l’aise d’écrire des banalités. Dans ma rubrique « pensées », si je n’ai rien à écrire, je note tout ce qui me passe par la tête. Même si je suis en train de me demander comment je vais m’habiller ou de me rappeler la facture d’eau à payer. Écrire ces choses, bien que terre-à-terre, est aussi bénéfique pour le cerveau. Cela coupe cours au dialogue intérieur qui pourrait continuer plusieurs minutes. L’esprit est donc dégagé.

Je pourrais comparer le journaling à un yoga du cerveau. En yoga, plus tu pratiques tes asana, plus tu t’assouplis et plus tu vas loin dans la posture. De même, plus tu te consacres au journaling, plus tu améliores ta plasticité cérébrale et plus tu vas loin dans ton développement personnel.

Envie d’une vie plus alignée ?

Évalue ta situation en téléchargeant

L’écriture nous aide à assimiler les pensées négatives et les angoisses, et stimule ainsi la réduction du stress. Aussi, lorsqu’on se relit, on voit certains schémas se dessiner. Tara Swart, neuroscientifique et psychiatre.

Allez hop, un petit cadeau de bienvenue !

 

Fais le point sur ta situation avec mon outil gratuit : détermine où tu en es et où tu souhaites aller. Tu verras alors si tu as besoin de changements dans ta vie, et lesquels.

 

Pour le recevoir, il te suffit de t’inscrire à la newsletter. 

 

Félicitations ! Tu es désormais inscrit(e) à la newsletter de Kame Kairu !

M